Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gab

Graffiti à Williamsburg

Graffiti à Williamsburg

Street ART Williamsburg

Quand on parle de Brooklyn, on pense à son pont magnifique et interminable (le plus ancien pont suspendu des USA) et aux barbecues bobos... Il faut dire que Brooklyn s'est transformé en quelques années, passant de quartier vraiment glauque en nouveau borough branché, très bourgeois-bohème. Et c'est tant mieux !

Quand je me promène à Brooklyn, j'ai davantage l'impression d'être dans le VRAI New-York : celui qui est habité et pas seulement visité.

En arrivant d'un vol il y a environ un mois, j'ai pris mon appareil photo et suis descendue en métro (Ligne M) de Bryant Park jusqu'à Marcy AV. Une fois sur place, la première chose qui me saute aux yeux est la diversité culturelle. 

Les graffitis de Williamsburg fleurissent un peu partout et viennent égayer ces rues un peu austères (dites aux commerçants que Williamsburg est le nouveau Soho, ils vous riront au nez). Certaines peintures sont stupéfiantes de réalisme et même émouvantes. Admirer ces murs colorés sur des immeubles visiblement délabrés et vétustes me gêne presque. Je range mon appareil photo à plusieurs reprises, intimidée par certains regards, visiblement intrigués de me voir là. Je précise que je suis vraiment entrée dans le quartier dans l'objectif de m'y perdre et de m'imprégner de l'atmosphère qui y règne.

De retour sur l'artère principale, plus sereine, je comprends pourquoi Williamsburg est soi-disant en passe de devenir le nouveau Soho. Des petites boutiques bio, des fleuristes atypiques, des bars branchés et même un Rooftop attirent mon regard !

C'est à ce moment là que je me suis promis de revenir en bonne compagnie pour déguster un verre en terrasse (ZONA ROSA BROOKLYN) ! Anyway, les photos que je partage ici parlent d'elles-mêmes : le talent de ces artistes de rue mérite le coup d'œil.

Brooklyn Street ART

Brooklyn Street ART

Love in Brooklyn

Love in Brooklyn

Commenter cet article