Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gab

Un vol, ou une journée de vols, c’est un peu le “Iron Man” de la peau, surtout celles qui sont sensibles et réactives. On passe d’un air dit normal à un air très sec et filtré par les moteurs (crade), puis à nouveau à un air normal, souvent avec une dizaine de degrés en plus ou en moins et des heures de sommeil manquantes. Dès que l’on met un pied dans l’avion, on s’active, on transpire, on subit la pression pour embarquer rapidement, on est hyper concentré(e)s sur nos tâches et on doit rester fraiches à l’arrivée des passagers ! Tout un programme !

J’ai travaillé plusieurs mois dans des laboratoires de dermocosmétique et suis plutôt avertie sur la question, ayant collaboré avec des esthéticiennes et des techniciens de Recherche et Développement.

Voici mes 5 conseils pour préparer votre peau avant un vol :

1. Appliquer un masque hydratant

Pour prévenir la déshydratation, lutter contre le vieillissement cutané et atténuer les marques de fatigue. Mes produits phares : Masque apaisant hydratant, Avène / Hydraphase Intense Masque, masque réhydratant apaisant, La Roche Posay (10 minutes nécessaires)

2. Appliquer des patchs pour les yeux

Se lever au milieu de la nuit ou partir au travail avec un repos minimum dans les pattes, ça ne pardonne pas. Pour ne pas emmener mes valises sous mes yeux mais dans la soute, j’utilise (merci à Queen B pour la recommandation) les patchs anti-fatigue de la marque PLACENTOR VEGETAL, sans paraben, aux extraits de concombre et de caféine, c’est tout simplement magique. Les poches disparaissent et les cernes sont vraiment atténuées en 20 minutes (le temps de faire son chignon… oui parce que… à 5h du matin, il faut s’y reprendre en plusieurs fois). Seul inconvénient, c’est un peu cher (presque 18€ les 6 paires de patchs). Si vous ne pouvez vous les offrir, pensez à la petite cuillère laissée au congélateur, effet décongestionnant immédiat.

3. Hydrater la peau du visage et du cou

Evidemment, pour les raisons déjà évoquées ci-dessus et pour avoir une bonne base de maquillage. Un maquillage sur une peau non hydratée, c’est la cata : effet "croute" garanti. J’ai essayé des dizaines et des dizaines de crèmes pendant des années avant de trouver la bonne... Je combine le sérum hydratant Hydrance d’Avène (environ 30 €) et la crème Hydréane légère de La Roche Posay (environ 12 €). Utilisée seule, la crème est aussi très efficace. Pour le contour des yeux, j’utilise la crème réparatrice PLACENTOR après l’application des patchs.

4. Protéger la peau des rayons UV

Si l’on sait déjà que les avions sont de véritables micro-ondes, de récentes études ont montré que les radicaux libres atteignaient la peau des PNC et des frequent flyers au point d’être plus sujets que les autres aux cancers de la peau (Etude JAMA, disponible ici). Dans le cockpit, les pilotes recevraient l’équivalent en rayons UV d’une cabine de bronzage artificiel. A 9000 mètres d’altitude, l’intensité des UV est 2 fois plus forte qu’au sol.

Les mauvaises langues diront que nous n’avons qu’à pas passer autant de temps à faire bronzette en escale, je leur répondrai que nous ne sommes pas tous logés dans des 5* avec piscine extérieure et surtout que nous ne partons pas tout le temps vers des destinations soleil (non mais !).

Un proche d’une de mes collègue, Docteur en dermatologie (si je ne me trompe pas) lui a donc conseillé de porter de la crème solaire en vol. Ca peut paraitre fou, mais ça vaut le coup d’essayer. Avant d’appliquer mon maquillage et environ 5 minutes après avoir mis ma base hydratante, j’étale une noisette de très haute protection, Réflexe solaire, indice 50 Avène (toucher sec et waterproof), le format 30ml se glisse parfaitement dans la trousse de beauté. Si vous ne voulez pas paraître 10 ans de plus après 5 ans de carrière, pensez-y.

5. Le maquillage : less is better

Propre à chaque compagnie, je ne m’étale pas sur ce sujet aujourd’hui mais je pense à chaque fois à quelque chose de drôle que m’a dit un jour une chef de cabine : « Si ça va pas, tu mets de l’anticerne. Si ça ne va toujours pas, tu mets du fond de teint. Si ce n’est toujours pas top, tu mets du blush. Si après ça, t’as encore une sale tête, tu ne viens pas ! ».

~Tous les produits mentionnés sont disponibles chez PARASHOP~

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article