Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gab

Le déroulement d'une journée de sélection PNC pour une compagnie française.

 

Enfin ! Vous êtes convoqué pour une journée de sélection PNC, au sein même des bureaux de la compagnie aérienne ou dans un centre de recrutement affilié.

 

Ce qui vous attend :

 

La salle d’attente avec les autres candidats. Ne pensez pas que vous êtes seul, on vous observera discrètement tout au long de la journée. Soyez irréprochable dans votre attitude. Mettez-vous dans la peau du PNC qu’ils recherchent !

Le test écrit d’anglais. C’est souvent la première épreuve d’écrémage. La correction s’effectue dans la foulée, les premières éliminations aussi. Vocabulaire aéronautique, phrases clés, grammaire, etc.

Le test de culture générale (écrit) éliminera encore quelques candidats.

Le test d’anglais oral. Préparez-vous à répondre à des questions simples, à traduire des expressions ou encore à expliquer vos motivations dans la langue de Shakespeare. Seconde phase d’élimination probablement suivie d’une pause déjeuner. Si vous ne voulez pas vous mêler aux autres pendant les phases d’attente ou les pauses, partez, ce métier n’est pas pour vous.

 

Félicitations ! Vous êtes retenu pour les épreuves de l’après-midi ! 

 

Le test de groupe. Vous serez affecté à un groupe de personnes donné, dans une salle close. Ensemble, vous devrez réaliser un projet ou construire quelque chose. L’examinateur n’interviendra pas mais notera chacun de vos faits et gestes. L’objectif ? Savoir si vous savez travailler avec les autres, sans les ignorer, les écraser, si vous n’êtes pas trop effacé, si vous avez confiance en vous. Il appréciera également votre vocabulaire, votre accent, votre posture, votre logique, vos tics.

Gardez le sourire, ayez à l’esprit que vous êtes dans un exercice de travail d’équipe. Le résultat doit être logique mais n’est pas primordial. Soyez à l’aise, mettez les autres à l’aise. 

A la fin de la journée, après de longues heures d’attente, vous saurez si vous êtes retenu pour l’entretien individuel, le lendemain ou à une autre date définie par le recruteur.

 

L’entretien individuel. Il peut être sous-traité à un centre de recrutement ou avoir lieu directement dans les bureaux de la compagnie aérienne. Dans le premier cas, vous aurez forcément un autre RDV au sein de la compagnie pour la validation en interne. Vous ferez face à plusieurs personnes dont un chef PNC, un instructeur, et parfois d’autres employés de la Compagnie. Ceci est la dernière phase des sélections, la clé de la signature de votre contrat. Votre présentation, votre lettre de motivation, vos expériences passées, tout y passera. Il s’agit de vous connaitre, de savoir qui vous êtes et de cerner votre personnalité tout en évaluant votre motivation. Les personnes en face de vous sont des professionnels. Ne leur dites pas que vous êtes d’un calme exemplaire si vous avez les ongles rongés… Les recruteurs sont à la recherche de personnes de confiance qui seront-elles mêmes en charge de d’assurer la sécurité des vols et de représenter l’image de leur compagnie. Le moindre doute peut être décisif.

 

 

Ces journées sont fatigantes, longues et stressantes. Mais elles ne sont rien comparées à certaines journées de vols qui peuvent vous attendre (problèmes techniques, urgences médicales, retards, etc.). Prenez du recul, soufflez et croyez en vous. Votre réponse peut tomber dans les jours, les semaines ou les mois qui suivent. Les formalités vous seront expliquées par le recruteur. Si vous n'êtes pas retenu, vous pourrez postuler à nouveau dans 6 mois voire un an. Ces formalités vous seront également expliquées. En revanche, on ne vous dira pas pourquoi vous n'avez pas été retenu. C'est à vous de vous remettre en question.

 

Vous pourrez ne pas plaire à une compagnie et en séduire une autre. Il faut garder la motivation et l'espoir, ne pas se décourager.

 

NB : les épreuves peuvent varier selon les compagnies aériennes et comporter d’autres exercices.

 

Bonne chance !

 

---> Pour découvrir les 10 erreurs à éviter lors d’une journée de sélection, cliquez ici.

Commenter cet article