Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gab

Postuler pour les compagnies aériennes françaises. La chasse au trésor.

 

CCA en poche, vous êtes prêt en entrer en compagnie aérienne. Voici quelques conseils pour être convoqué à une journée de selection PNC.

 

Constituez un dossier béton. Sortez du lot.

 

Devenir PNC ne se fait pas en un jour. Les critères pour pouvoir prétendre à exercer ce fabuleux métier sont nombreux, j’en ai déjà parlé ici.

Tous ces éléments en poche, il faut passer à l’étape suivante qui est celle des candidatures.

Deux possibilités : les candidatures spontanées ou les candidatures aux offres depuis les espaces carrières des compagnies aériennes.

 

  • Première étape : S’inscrire à toutes les jobs alertes sur ces espaces carrière.

  • Seconde étape : Postuler en ligne si le site le permet.

  • Troisième étape : Envoyer des dossiers par courrier. Toutes les adresses postales des Headquarters sont en ligne.

 

Dans un dossier de candidature PNC, on y met quoi ?

 

  • Un CV à jour, avec photo d’identité sur fond blanc, (costume cravate pour les messieurs, chignon et maquillage soigné pour les dames). Le recruteur doit pouvoir doit vous imaginer immédiatement en uniforme.
  • Une lettre de motivation personnalisée et pertinente.
  • Une photo professionnelle plein pied en costume-tailleur. Il existe des photographes spécialisés, notamment à Paris.
  • Une copie de votre Cabin Crew Attestation.
  • Une copie du résultat de votre TOEIC (de moins de deux ans)
  • Une copie de votre carnet de vaccination (fièvre jaune).
  • Une copie de votre passeport biométrique.
  • Un justificatif de domicile peut être apprécié.

Ce sont beaucoup d’éléments, mais ils permettent rapidement au recruteur de savoir que vous êtes professionnel et prêt à intégrer sa compagnie.

Ce dossier est à conserver précieusement en format numérique pour les candidatures en ligne.

 

A quel moment postuler ?

Tout le temps, et à la fois aux périodes clés. Attention, il arrive aussi de passer les sélections et de n’être rappelé que quelques mois plus tard. La patience est d’or. Ne rien lâcher, tous les mois jusqu’à retour explicite des services Ressources Humaines. Il est judicieux de continuer à postuler toute l’année, car les compagnies aériennes apprécient d’avoir un vivier de PNC. Cela montre aussi votre motivation et détermination, qualités indispensables si vous voulez décrocher un contrat.

Certains centres de formation au CCA recrutent pour le compte de compagnies aériennes, ne les oubliez pas.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, si vous êtes mobiles et disponibles, postulez dans les compagnies privées (aéroport du BOURGET, NICE, etc).

 

 

Démêler le vrai du faux

 

"Il n’y a pas de boulot" : FAUX. Le secteur recrutait moins il y a encore quelques mois mais l’essor du low cost redonne de grandes chances d’intégrer les compagnies françaises. Même la plus prestigieuse d’entre elle… Cela reste un métier précaire : un CDI, c’est le Graal.

"Ils ne se basent que sur le physique" : FAUX. C’est important, mais pas décisif.

"Il faut un très bon niveau d’anglais" : VRAI. Il faut comprendre l’anglais et se faire comprendre, et surtout être capable de le parler en situation de stress et d’urgence. Malgré un excellent score TOIEC, certaines compagnies font passer un examen d’anglais écrit et oral. Mieux vaut s’y préparer.

"Il faut être pistonné" : FAUX et ARCHI FAUX. Chez les PNC, on recherche des personnalités, pas des noms. Vous pouvez vous faire lourder par une compagnie qui a obtenu votre dossier d’un de ses salariés, et cartonner dans une autre qui n’a jamais entendu parler de vous.

 

 

Tout est de votre côté, votre dossier a fait mouche... Le recruteur vous convoque à une journée de sélection PNC.

Par ici…

Le dossier de candidature PNC
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article