Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gab

Si vous n'êtes pas familier au secteur de l'aérien, vous n'avez probablement pas la moindre idée du déroulement d'une journée de travail d'une hôtesse de l'air ou d'un stewart. Si vous êtes aspirant au métier de PNC, ces lignes peuvent également vous intéresser...

 

Suivez-moi dans ma journée de travail type sur un vol transatlantique !

 

- Réveil à 5h00, coiffure, mise en beauté, valise...

 

 

- Départ de la maison à 6h00. C'est parti pour presque 1 heure de transports en commun.

 

 

- Arrivée au siège de la compagnie aérienne, il est temps d'enfiler l'uniforme ! Mes collègues qui viennent en voiture sont, elles, déjà prêtes.

- Préparation des papiers de vol.

- Briefing avec l'équipage PNC (déroulement du vol, consignes, vérification des connaissances, des papiers) puis avec les pilotes (temps de vol, particularités, turbulences, consignes, etc).

- Direction l'aéroport pour le check-in de nos bagages.

- On se dirige vers la douane (via l'accès prioritaire aux équipages).

- Puis passage au filtre de sécurité.

 

 

- Embarquement de l'équipage dans l'avion. 

- Chaque PNC effectue sa "check pré-vol" et rend compte au chef de cabine (vérification de sûreté, de sécurité, installation des accessoires pour les passagers, etc). Cette étape est cruciale pour la suite de la journée !

- Les PNC font l'inventaire du catering afin de s'assurer qu'il y aura assez de plateaux-repas et de boissons pour les passagers et les membres d'équipage.

- Réalisation des procédures pré-vol communes avec les pilotes.

 

 

- Avec l'aval du Commandant de bord, le chef de cabine donne l'autorisation de lancer l'embarquement à l'agent d'escale.

- C'est parti pour l'accueil des passagers ! Réponse à de nombreuses questions des voyageurs, aide à trouver de la place pour les bagages, verre d'accueil pour la business, etc. On est déjà dans le vif du sujet !

- Fin de l'embarquement. Le chef de cabine s'assure que nous avons le bon nombre de passagers à bord.

- Fermeture de la porte avec l'autorisation du Commandant de bord.

- Repoussage de l'appareil, armement des toboggans.

- Démonstration de sécurité.

 

 

- Préparation de la cabine pour le décollage (rangement des tablettes, redressement des sièges, rangement des derniers sacs, contrôle des ceintures et des hublots).

- Chaque PNC s'assoit et révise silencieusement ses procédures d'urgence et son matériel de sécurité.

 

 

- Quand les pilotes nous en donnent l'autorisation, nous nous levons pour effectuer des procédures de sécurité suivies de la préparation du service.

- Montage des trolleys, allumage des fours, préparation des plateaux, ouverture des bouteilles, etc, etc !

- Les PNC partent en service.

 

 

- Si tout se passe bien, hormis les procédures de sécurité récurrentes obligatoires, le reste du vol consiste principalement à servir (et desservir) des plateaux-repas, et des boissons aux passagers. Cela peut paraître facile, mais représente beaucoup de travail dans les offices de l'appareil (derrière nos petits rideaux). Le matériel de catering est lourd et peu pratique à manipuler.

- Il faut aussi procéder à l'inventaire des alcools et au plombage des trolleys. Sur certaines compagnies, également à la vente des articles en duty free.

- En altitude de croisière, nous avons la chance d'avoir accès au poste de pilotage et de profiter de vues parfois spectaculaires (ici, un avion qui passe au-dessus de nous).

 

 

- Quand l'appareil entame sa descente, les PNC doivent sécuriser les galleys et ranger la cabine, avant de la sécuriser pour l'atterrissage.

 

 

- C'est une fois encore le Commandant de bord qui nous signale l'ordre de nous asseoir. Nous nous relèverons au roulage pour le désarmement des portes. 

- Quand la passerelle est connectée à l'avion (et que le pilote en donne l'autorisation), nous ouvrons la porte et les passagers débarquent. 

- Les PNC doivent maintenant procéder à de nouvelles procédures de sécurité en cabine avant de quitter l'appareil. En fonction des compagnies aériennes, nous devons également ramasser les équipements de divertissement prêtés aux passagers durant le vol ou encore aider au nettoyage de la cabine. 

- Sortie définitive de l'avion et passage à la douane (accès prioritaire pour équipages).

- Sortie de l'aéroport, attente de la navette pour l'hôtel. C'est parti pour une bonne demi-heure de route.

- Arrivée à l'hôtel, nous sommes debout depuis environ 15 heures. La douche et le lit nous appellent ! Le décalage horaire fait déjà mal, mais ce n'est rien comparé à la douleur des pieds et des jambes ! Il faut se reposer car dans moins de 24 heures, la même journée nous attend pour le retour à la base.

 

 

@Follow me -> Instagram @gabisintheair

@Follow me -> Facebook @gabisintheair

Commenter cet article