Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Gab

Quelques bonnes raisons d'aimer la mort, Frédéric Martineau

Quelques bonnes raisons d'aimer la mort, Frédéric Martineau

Complètement hors sujet, vous parler d'un livre sur un blog de voyages ? 

Pas tant que ça. Car un bon bouquin quand on voyage, c'est indispensable, même sur une liseuse ou sur un téléphone. Cela peut s'avérer d'une grande aide lors de longues périodes d'attente dans des gares, des aéroports, sur un bateau ou encore nous tenir compagnie quand le sommeil n'est pas au rendez-vous à l'autre bout du monde. 

Et puis lire, n'est-ce pas déjà voyager un peu ?

Je décide aujourd'hui de vous présenter le dernier recueil de nouvelles de Frédéric Martineau, intitulé "Quelques bonnes raisons d'aimer la mort". 

11 nouvelles traitant d'une thématique audacieuse : la mort. Loin du registre lugubre, ces histoires traitent des raisons pour lesquelles certains préfèrent en finir avec la vie. L'auteur a choisi de parler de la mort comme d'un choix et non d'un sort qu'il faille à tout prix éviter. Les univers sont variés et d'actualité. On trouvera parmi eux le cancer, le terrorisme, la justice, la faillite. Tout autant de phénomènes de société qui parlent à chacun de nous. Les personnages semblent exister, on croirait reconnaître notre voisin ou ce collègue de travail. Touchants, parfois drôles, quelquefois troublants, ils nous emportent avec eux dans leur chute. Les décors des nouvelles sont extrêmement bien décrits, on ne cesse de voyager entre Paris, le Portugal, ou encore l'Alsace.

Une plume fluide, un style agréable à lire, le dernier livre de Frédéric Martineau nous invite à penser la mort autrement. Démystifiée, pouvons-nous alors l'appréhender comme une certaine forme d'équilibre, sinon de liberté ?

 

Disponible en ligne sur les plateformes internet habituelles en format papier (Editions Edilivre) et format numérique.

L'auteur :

Né en Alsace, à Mulhouse, en 1966, l’auteur d’origine vendéenne est issu des quartiers populaires. Après un passage parmi les troupes d’élite, des études supérieures, il exerce divers emplois et crée plusieurs sociétés. Devenu chômeur et au bord de l’exclusion, il écrit Cannashop Story en 2003, rééditée en 2012. En 2006, il publie Priscille et retient l’attention des médias. L’auteur sera invité à plusieurs émissions télévisées.

En 2011, sort La Malédiction de Nostradamus, un thriller historique ésotérique, mais aussi, une parabole sur l’avenir du monde tel que nous le connaissons.

Source biographie : Editions Edilivre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article